Forum Là-Bas -
       
Goldman dans la presse : Aucun flux disponible
  Forum Là-Bas Index du Forum  
Ça s'est passé un 23 Octobre : 1988 : Concert à Grenoble - Tournée EGCEGF / 1991 : Concert à  Orléans - Tournée FGJ / 1998 : Concert à Nantes - Beaulieu - Tournée En Passant / 2002 : Concert à Bruxelles (Belgique) - Forest National - Tournée Un Tour Ensemble
Bonjour Guest
La date/heure actuelle est Mar 23 Oct 2018, 11:27
Toutes les heures sont au format UTC + 2 (DST en action)
Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
Voir les messages sans réponses



Modérateurs: Là-bas'Modos
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Page 1 sur 1 [13 messages]  
     Il y a    
Add

Modette


Inscrit le: 30 Mar 2003
Messages: 8212
Localisation: Reims
Sexe:
Age: 32 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Ven 15 Aoû 2003, 23:13   Revenir en haut de page Aller en bas 
Il y a
Du thym, de la bruyère
Et des bois de pin
Rien de bien malin
Il y a
Des ruisseaux, des clairières
Pas de quoi en faire
Un plat de ce coin

Il y a
Des odeurs de menthe
Et des cheminées
Et des feux dedans
Il y a
Des jours et des nuits lentes
Et l'histoire absente
Banalement

Et loin de tout, loin de moi
C'est là que tu te sens chez toi
De là que tu pars, où tu reviens chaque fois
Et où tout finira

Il y a
Des enfants, des grand-mères
Une petite église
Et un grand café
Il y a
Au fond du cimetière
Des joies, des misères
Et du temps passé

Il y a
Une petite école
Et des bancs de bois
Tout comme autrefois
Il y a
Des images qui collent
Au bout de tes doigts
Et ton coeur qui bat

Et loin de tout, loin de moi
C'est là que tu te sens chez toi
De là que tu pars, où tu reviens chaque fois
Et où tout finira

Et plus la terre est aride, et plus cet amour est grand
Comme un mineur à sa mine, un marin à son océan
Plus la nature est ingrate, avide de sueur et de boue
Parce que l'on a tant besoin que l'on ait besoin de nous
Elle porte les stigmates de leur peine et de leur sang
Comme une mère préfère un peu son plus fragile enfant

Et loin de tout, loin de moi
C'est là que tu te sens chez toi
De là que tu pars, où tu reviens chaque fois
Et où tout finira

Je cherche une signature...
RoRo


Inscrit le: 02 Aoû 2002
Messages: 374
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Ven 15 Aoû 2003, 23:32   Revenir en haut de page Aller en bas 
Je dois avouer que cette chanson est la seule a vraiment me faire representer la vielle provence... Ce n'est peut etre pas le theme de la chanson, mais quand je l'ecoute dans le noir, je vois tres bien tout ce qui se dit, et ... je sens meme l'odeur des fleurs.
Non, je suis pas fou, c'est vraiment ce que je ressens ;-)

-----RoRo-----
roro_ferran@hotmail.com
Add

Modette


Inscrit le: 30 Mar 2003
Messages: 8212
Localisation: Reims
Sexe:
Age: 32 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Sam 16 Aoû 2003, 00:16   Revenir en haut de page Aller en bas 
c'est vrai que ca représente un peu un vieux pays comme ça..la métaphore de la vieille Provence colle bien !
Pour moi, la chanson parle d'un couple qui se sépare.. et la femme retourne vivre dans son pays natal.

Et vous z'en pensez kwâ ?

Je cherche une signature...
loupie


Inscrit le: 20 Juil 2003
Messages: 4798
Localisation: Toulouse
Sexe:
Age: 39 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Mar 31 Mai 2005, 22:26   Revenir en haut de page Aller en bas 
Je ne pense pas que ca parle d'une séparation puisqu'il dit "De là que tu pars, où tu reviens chaque fois".
Je trouve que ça décris une personne qui repars dans son pays ou village d'enfance et qui se ressource a cet endroit, qui s'y sent bien et qui goute a la nostalgie, qui revoit son enfance défiler...etc
Mais qui revient a chaque fois parce qu'elle sait très bien que cette période est passée et que sa vie désormais est ailleurs, avec lui dans un autre monde avec d'autres gens...etc

Ca me le fait quand je retourne sur des terrains où j'ai vécu des choses fortes, qui me rappelle des souvenirs. Je ressens cette nostalgie tout en me disant, voila c'était génial et maintenant je dois repartir dans ma vie actuelle. Et c'est bon, ces petits coups de nostalgie je trouve, ça ressource, ça fait remonter des souvenirs bien enfouis...
Add

Modette


Inscrit le: 30 Mar 2003
Messages: 8212
Localisation: Reims
Sexe:
Age: 32 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Jeu 02 Juin 2005, 14:31   Revenir en haut de page Aller en bas 
ca fait deux ans que j'ai écrit ça.. et depuis j'ai pas mal changé.. j'ai eu l'occasion de m'installer toute seule loin de ma ville
"De la que tu pars, ou tu reviens chaque fois" c'est exactement ça.. tout ce qui me raccroche ici.. j'imaginais pas avant

Je cherche une signature...
ilovangel et jjg


Inscrit le: 09 Mar 2005
Messages: 2808
Localisation: bruxelles
Sexe:
Age: 30 ans
Nombres de coupes: 4 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Mer 08 Juin 2005, 21:17   Revenir en haut de page Aller en bas 
Bon ben, ça m'énerve,... mais je pense comme vous,...
Cette chanson exprime le "retour aux sources", "l'attachement à ses racines",.... et comme dit quelqu'un que j'aime très beaucoup...
.... il faut savoir d'où l'on vient, pour savoir où l'on va....
(pis on revient à la case départ puisque c'est là que "tout finira"...
En tout cas, j'adore le passage où il dit :
"Et plus la terre est aride et plus cet amour est grand, comme un mineur à sa mine un marin à son océan, plus la nature est ingrate avide de sueur et de boue, parce que l'on a tant besoin que l'on ai besoin de nous...(c'est tellement vrai...), elle porte les stigmates de leur peine et de leur sang, comme une mère préfère un peu son plus fragile enfant"
Pika



Inscrit le: 23 Mar 2005
Messages: 13332
Sexe:
Age: 40 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Message  Posté le: Mer 08 Juin 2005, 23:42   Revenir en haut de page Aller en bas 
tres jolie chanson, je trouve que c'est poetique, une chanson douce quoi

"je serai toujours là pour toi "
Greg

Administrateur


Inscrit le: 24 Juin 2002
Messages: 8646
Localisation: Perpignan
Sexe:
Age: 41 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web de l'utilisateur
Message  Posté le: Lun 13 Juin 2005, 12:35   Revenir en haut de page Aller en bas 
Perso, je ne suis pas fan de cette chanson. Je la trouve un peu trop nian-nian

Par contre elle est super sympa à jouer à la guitare, et c'est sur cette chanson que j'ai appris à faire les arpeges "à la Goldman"
brizio



Inscrit le: 28 Sep 2002
Messages: 165
Sexe:
Age: 38 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Lun 20 Juin 2005, 18:34   Revenir en haut de page Aller en bas 
On pourrait coller une carte poste de mon village provencal sur cette chanson! Je crois comme iloveangel que l'attachement aux racines et le besoin incontrolable d'y retourner (en tout cas pour une région comme la provence) sont les thèmes de la chanson.

C'est quand on est loin de ses racines qu'elles prennent vraiment forme...

Mmmh, dieu que tout baigne quand il y'a du soleil...

JJ, à quand un Taratata????
ilovangel et jjg


Inscrit le: 09 Mar 2005
Messages: 2808
Localisation: bruxelles
Sexe:
Age: 30 ans
Nombres de coupes: 4 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéMSN Messenger
Message  Posté le: Dim 26 Juin 2005, 13:11   Revenir en haut de page Aller en bas 
et, pour une fois que ssn est d'accord avec moi
j'taime bien toi
valou63



Inscrit le: 15 Jan 2009
Messages: 5
Sexe:
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Jeu 15 Jan 2009, 21:41   Revenir en haut de page Aller en bas 
Cette chanson me rappelle une amie ...Disparue aujourd'hui,elle me rappelle ces moments où nous étions ados et qu'à la sortie des cours on chantait à tue-tête.Elle adorait cette chanson, Manue et là où elle est je suis sure qu'elle leur prend encore la tête avec JJ,notre JJ comme on disait.
Désolée de plomber l'ambiance mais je me devais de lui rendre un hommage.

Et loin de tout,loin de moi,je sais que tu te sens chez toi
Paskinelle

Modette


Inscrit le: 11 Mar 2005
Messages: 24625
Localisation: Montpellier
Sexe:
Age: 40 ans
Nombres de coupes: 1 
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Ven 16 Jan 2009, 10:35   Revenir en haut de page Aller en bas 

Si le bonheur extérieur n'est que hasard, le bonheur intérieur tu dois le construire toi-même
Johann Kaspar Lavater
CalebFollowill


Inscrit le: 12 Déc 2008
Messages: 83
Localisation: 57
Sexe:
Age: 28 ans
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail
Message  Posté le: Ven 16 Jan 2009, 11:16   Revenir en haut de page Aller en bas 
Moi, je me souviens quand j'ai fini mon texte anglais "so sad (highway of certainties", je me suis rendu compte que c'était le contraire de "il y a". La personne dans "il y a" préfère son petit chez soi où elle a ses habitudes et ses souvenirs, la personne de mon texte préfère bâtir ses rêves loin sur une terre nouvelle pour elle.
Dans les deux cas, c'est une autre personne qui en parle, une personne proche, même si le ton est différent.
 
Montrer les messages depuis   Trier par   
 
Page 1 sur 1 [13 messages]  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant



Afficher la légende
Sauter vers:  

  Copyright  
   

[ Temps : 0.6562s ][ Requêtes : 24 (0.0183s) ][ Débogage actif ]